Freddy

La chanson française dans tout ces états!

On l’avait découvert avec « Mes Couleurs », un premier album dans une veine soulful réalisé par Guillaume Poncelet (Gaël Faye, Ben Mazué, Oxmo Puccino), Freddy revient avec « Un jour j’écrirai », une nouvelle production classieuse où se mêlent soul, jazz, blues et hip-hop, portée cette fois-ci par le jeune labe indépendant Re:Wax. Grand amateur de musique afro-américaine et de chanson française, le Parisien se lance le défi de nous offrir le chaînon manquant entre ces deux univers. Sa plume affûtée, sa qualité de parolier et son sens du groove, distillent quelque chose d’unique pour créer des chansons jazz et soul françaises résolument contemporaines. À travers ses compositions, il évoque d’ailleurs les influences d’artistes américains comme Sam Cooke, D’Angelo, Raphael Saadiq ou Pharrell Williams et également de chanteurs français puisque Freddy a été marqué par Claude Nougaro ou Serge Gainsbourg… C’est en maniant à la fois l’ironie de la vie quotidienne et la légèreté avec laquelle il faut la regarder pour mieux la supporter que l’artiste excelle, faisant de ses textes des hymnes à la vie. De l’entêtant single « Comme un enfoiré (J’taffe) » finissant en boom bap à la Pete Rock à l’étonnant « Un jour j’écrirai », en duo avec Ben l’Oncle Soul (avec qui il a d’ailleurs écrit le mémorable tube « Soulman »), Freddy signe une véritable déclaration d’amour à la chanson française. Son nouvel album, parfois nourri d’une sincère tendresse, brille d’abord par son humour second degré à l’image de « Ça s’fait pas ! » inspiré par le livre de la jungle ou encore « Tiré tiré » servis par une production à la Donny Hattaway. Freddy pose tout son cœur, ses sourires et son regard sur les tracas et les petits détails de l’existence pour en faire des moments privilégiés, des instants qui ne semblaient avoir aucune importance mais qui deviennent vitaux. Des bouffées d’air pur que l’on inspire profondément pour mieux s’oxygéner les poumons et l’esprit ! Avec l’aide de musiciens hors-pairs, Freddy nous offre un album savoureux, rempli de tubes, taillé pour le live et l’émotion.